« Une revue foutraque et parfaite pour passer l'hiver autour des questions aussi essentielles que "Qui boit encore de la Suze ?" »

Bruno Duvic, « La Revue de presse », FRANCE INTER – 11/01

« Je suis absolument fan de Schnock »

 Philippe Dana, « Le Midi-2 », LE MOUV – 11/01

« Parce que le vin n'est jamais aussi glorieux que millésimé, que le gigot de huit heures prend sa saveur dans le temps qui passe et que les vieilles pierres ont plus d'allure que les tôles en fibrociment (amianté), Schnock est une revue pleine d'allure. »

20 MINUTES – 12/01

 « Le numéro 2 de «la revue des vieux» ne faiblit pas, avec Amanda Lear en une, Churchill, la Suze et les osselets à l’intérieur »

Bayon, LIBERATION, – 14/01

« C’est avec un plaisir non dissimulé que nous avons découvert le second numéro de Schnock  qui recèle quelques pépites, notamment le récit des relations entre Bernard Tapie et l’Equipe »

Régis Soubrouillard, MARIANNE 2 – 14/01

« Une revue très intéressante »

Isabelle Giordano, « Les Affranchis », FRANCE INTER – 18/01

« Schnock ou comment rendre le ringard tendancissime »

Arnaud Gonzague, CHALLENGES, 19-01 

« Cette revue est incroyable »

 Michel Field, « Rendez-vous à l’hôtel », EUROPE 1, 23-01

« Que c'est bon d'être un Schnock »

Eric Naulleau, RTL - 31/01

« Chaudement recommandé »

Jérôme Dupuis, L'EXPRESS - 01/02

« La meilleure revue française »

Elisabeth Quin, « Ouvert la nuit », FRANCE INTER – 02/02