_23-couv.jpg

Si vous aussi, vous ressentez l’envie d’échapper à l’hystérie de l’époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des œuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune (ou vieux) schnock. Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc. Tout bonnement. 

La Revue des Vieux de 27 à 87 ans, n°23, Eté 2017, Charles Aznavour

Sous la direction de Christophe Ernault et Laurence Rémila

En librairie le 7 juin 2017


COMMANDER  AUTRES NUMEROS S'ABONNER 



P.8 Schnock des cultures

tout ce que vous avez toujours voulu savoir etc..

« Bien entendu c’est on » par Éléonore Cambret

Top 15 Mauvaise prononciation par Alister

Schnock Style : « Touche pas à mon loden » par Thomas Morales

 

P.22 Les Schnocks parlent aux Schnocks

Le grand dossier – Charles Aznavour

« Je suis devenu une vache sacrée », entretien avec Charles Aznavour par Baptiste Vignol 

Dico Aznavour par Éléonore Cambret

Gérard Davoust : « Charles a un regard à rayons X » par Baptiste Vignol

Aznavour est-il rock ? par Laurent Chalumeau

Aznacothèque par Alister

« Pour toi Arménie », entretien de Régis Talar par Mathieu Alterman

Les années Bohème par Arnaud Le Gouëfflec

Charles de l’ombre à la lumière, entretien de Jean-Jacques Debout par Jean-Emmanuel Deluxe

Making of Tirez sur le pianiste par Sylvain Perret

Aznavour au cinéma par Sylvain Perret

 

Premier Brando à Paris par Christian Eudeline

Norbert Saada par Mathieu Alterman et Sylvain Perret

Élisabeth Wiener : « J’ai laissé tomber le show-biz » par Jean-Emmanuel Deluxe

L’Odyssée de Serge Gainsbourg par Tito Topin

Confession d’un Schnock : Mon oncle d’Amérique par Geoffroy Larcher

 

P.166 Schnock chez soi

lectures & autres loisirs de chambre

Nos Trésors cachés ne le restent jamais très longtemps

Paris au mois d’août de René Fallet par Thomas Morales

Où est passée la noce ? de Beau Dommage par Alister

Si j’étais un espion de Bertrand Blier par Sylvain Perret

Soldats inconnus du cinéma français : Marie-Pierre Casey par Maud Guillaumin

Garde-manger : Le Viandox par Stéphane Legras

Schnock des photos : Jean-Luc Godard, le 16 octobre 1970 par Laurence Rémila