Schnock_42_-_Patrick_Dewaere.jpgSi vous aussi, vous ressentez l’envie d’échapper à l’hystérie de l’époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des œuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune (ou vieux) schnock. Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc... Tout bonnement. Alors rejoignez-nous ! Après vous…

La Revue des Vieux de 27 à 87 ans, N°42, Printemps 2022, Patrick Dewaere Sous la direction de Christophe Ernault et Laurence Rémila

En librairie le mercredi 2 mars 2022


COMMANDER  AUTRES NUMEROS  S'ABONNER  

AU SOMMAIRE 

p.3 L’Édito

p.6 Le Trombinoschnock

P.8 Schnock des cultures

tout ce que vous avez toujours voulu savoir etc.

p.10 « Bien entendu, c’est on » par Éléonore Cambret

p.14 TOP 15 des publicités en BD par Christophe Ernault

P.24 Les Schnocks

parlent aux Schnocks

p.26 Le Grand Dossier – Patrick Dewaere

p.28 Sotha : « Il a toujours douté de son talent » par Laurence Rémila

p.48 Le Dico Dewaere par Christophe Geudin, Laurence Rémila et Emmanuel Plane

p.58 Patrick Bouchitey : « On avait un projet de film, calqué sur nos vies : On n’est pas des héros » par Emmanuel Plane et Christophe Geudin

p.64 Coup de génie par Philippe Durant

p.70 Jean-Jacques Annaud : « C’était un bébé tigre qui avait l’apparence d’un adulte »par Gérard Camy 

p.78 Françoise Hardy : « Je le trouvais simple, naturel, spontané, joyeux… » par Laurence Rémila 

p.81José Ferré : « C’était quelqu’un qui voulait franchir toutes les limites » par Emmanuel Plane 

p.86 Le Top Schnock Patrick Dewaere par Marc Godin, Christophe Geudin et Emmanuel Plane

p.92 Bertrand Blier : « Il avait du mal avec la vie, mais sur un plateau il était impeccable » par Marc Godin 

p.102 Brigitte Fossey : « Patrick était épris d’absolu » par Emmanuel Plane 

p.108 En écoutant « Les Passantes » de Brassens par Laurent Chalumeau

p.124 Véronique de Villèle : « Il fallait que Madame Dugenou, boulangère à Limoges, puisse nous suivre ! » par Luc Larriba 

p.138Tonton et les architectes par Solange Bied-Charreton

p.150 Brigitte Fontaine : « J’ai longtemps été une rockeuse refoulée » par Benoît Mouchart 

P.168 Schnock chez soi

lectures & autres loisirs de chambre

p.170-175 Nos Trésors cachés ne le restent jamais très longtemps

p.170 Trésor livre : C’était quand hier d’André Vers par Édouard Jacquemoud

p.172 Trésor CD : Dernières balises (avant mutation) de Hubert-Félix Thiéfaine par Théo Abarrategui

p.174 Trésor DVD : Kamikaze de Didier Grousset par Sylvain Perret


On en parle dans les médias


labro.jpg

« Ha mes enfants, il faut lire Schnock, c’est extraordinaire ! » Philippe Labro, C8


« Un des meilleurs Schnock ever. Dewaere. On le comprend mieux. Bien plus complexe qu'un génial impulsif suicidaire. Ça s'est mal fini. Mais il a vécu beaucoup de vies avant. Certaines très gaies. » Yves Jaeglé (Le Parisien), Twitter.


« Georges Brassens – "Les Passantes", dans le génial Schnock avec Dewaere en couverture, un texte impressionnant de Laurent Chalumeau sur cette chanson culte. » Pierre Lescure, Twitter.


sotha2.jpg

« Je suis fière de cette couverture c'était lui le vrai Patrick, un Patrick blagueur et vraiment marrant ! » Sotha