Du_vide_plein_les_yeux_de_Jeremie_Guez_web.jpg

Jérémie Guez s’est imposé à 25 ans comme l’étoile montante du roman noir français en remportant en juin 2013 le Prix SNCF du Polar pour Balancé dans les cordes. Dans son troisième roman Du vide plein les yeux, on marche dans les pas d’un détective privé d’une nouvelle ère, un trentenaire écorché vif qui carbure aux stupéfiants et aux coups de sang.

L’histoire

À 30 ans passés, Idir s’est improvisé détective privé après un malencontreux séjour en prison. Sa clientèle : des gros bonnets du CAC 40, qui lui confient leur linge sale. Son terrain d’enquêtes : les beaux quartiers de Paris et ses grands appartements sur plusieurs étages. Perdu dans le ghetto du gotha, où il doit retrouver le fils d’un patron de presse, Idir va risquer sa vie pour faire éclater la vérité.

 

L’auteur

1988 : Naissance à Paris

2011 (février) : Paris la nuit, éditions La Tengo, Prix Plume Libre du jury 2012, en cours d’adaptation cinématographique (Full Dawa Productions)

2012 (février) : Balancé dans les cordes, éditions La Tengo, Prix SNCF du Polar 2013, Prix Sang d’encre 2012, en cours d’adaptation cinématographique (Sombrero)

2013 (novembre) : Du vide plein les yeux, éditions La Tengo

Écrit son premier long-métrage (Haut et court)

Du vide plein les yeux de Jérémie Guez, 14X19, 224 pages, 15 euros. En librairie le mercredi 6 novembre 2013

REVUE DE PRESSE COMMANDER DU VIDE PLEIN LES YEUX