#19-couv-kiosque.inddSi vous aussi, vous ressentez l’envie d’échapper à l’hystérie de l’époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des oeuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune (ou vieux) schnock. Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc. Tout bonnement. 

La Revue des Vieux de 27 à 87 ans, n°19, Été 2016, Mireille Darc

Sous la direction de Christophe Ernault et Laurence Rémila

En librairie le 1er juin 2016


COMMANDER AUTRES NUMEROS S'ABONNER 


SOMMAIRE

p.3 L’Édito

p.6 Le Trombinoschnock

 

P.8 Schnock des cultures
tout ce que vous avez toujours voulu savoir etc.

p.10 «Bien entendu c’est on» par Éléonore Cambret

p.14 Le Top 15 slips par Christophe Ernault

p.20 Le jour le plus Schnock : le 2 juillet 1971 par Laurence Remila

p.24 Schnock Style : Atatürk par Sylvain Monier


P.28 Les Schnocks parlent aux Schnocks

p.30 Le Grand Dossier - Mireille Darc

« Je ne suis plus une petite pétasse, je suis une grande pétasse ! »

entretien avec Mireille Darc par Alister et Sylvain Perret

p.60 Le Petit Mireille Darc illustré par Éléonore Cambret et Sylvain Perret

p.68 Raymond Danon : « Elle a été parfaite » propos recuellis par Laurence Rémila

p.70 Les Femmes dans le cinéma d’Audiard par Laurent Chalumeau 

p.82 Les Cœurs brûlés par Cécile Collette

p.96 Filmographie Mireille Darc Sylvain Perret et Alister

p.102 Patrick Hernandez : « Jamais pris de coke. Je carburais au sexe... » par Alex Rossi

p.114 Mettre Opium en bouteille par Cécile Collette

p.120 Jean-Luc Bideau : « Ce n’était pas mon zizi » par Laurent Jaoui

p.132 Jesse Ed Davis, le sideman oublié du rock par Bertrand Bouard

p.144 Charly Gaul, le Rimbaud du Tour de France par José-Alain Fralon


P.166 Schnock chez soi
lectures & autres loisirs de chambre

p.168-173 Nos Trésors cachés ne le restent jamais très longtemps

p.168 Le Mystère de la maison Rouge d’Alan-Alexander Milne par Louis-Henri de La Rochefoucauld

p.170 Asphalte de Denis Amar par Mathieu Alterman

p.172 Alibis de Carole Laure par Alister

p.174 « Marlon Brando était devenu méfiant des photographes » par Laurence Rémila