Si vous aussi, vous ressentez l’envie d’échapper à l’hystérie de l’époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des œuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune (ou vieux) schnock. Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc. Tout bonnement

La Revue des Vieux de 27 à 87 ans, N°34, Printemps 2020, Sylvie Vartan

couve_Schnock_34.jpgSous la direction de Christophe Ernault et Laurence Rémila

En librairie le mercredi 4 mars 2020

Au sommaire :

Sylvie Vartan : «Je suis désobéissante!» Trop souvent réduite à son statut d’ex-femmede, la Blonde de la pop française peut pourtant se targuer d’une œuvre foisonnante et capable de tenir comparaison à celle du Taulier.

La chanteuse a accepté de retracer pour Schnock ses nombreuses vies professionnelles et intimes.

«Dans le grand bain avec Kiki Caron», plongée en apnée avec l’une des premières stars sportives féminines françaises, icône des 60s, amie de Cloclo, Johnny et Delon.

«Un Jean-Marie Périer, sinon rien« du Swinging London au Paris Yéyé en passant par l’Internationale jazz, il les a tous vus, connus, photographus… Biographie en images.

« Manu Dibango : de Nino Ferrer à Michael Jackson », entretien avec la légende vivante du saxophone.

« Villemot,de l’art qui s’affiche », retour sur la trajectoire de l’un des plus grands affichistes français, qui tout au long du XXe siècle a rendu l’imaginaire des consommateurs plus supportable que la vulgarité marketing contemporaine.

« Myriam Boyer,itinéraire d’une enfant gâtée », revue de détail gouailleuse et sans filtre d’une comédienne qui a connu les plateaux de Sautet, Varda, Corneau et Blier.

Mais aussi : Walter Lewino, Georges Moustaki, Roger Pigaut, la Camargue



176 pages, 15 X 21
ISBN 978-2-35461-177-4
15,5 euros


COMMANDER  AUTRES NUMEROS  S'ABONNER